Contactez-nous!




Les technologies de l’information et le domaine bâti

Du jeudi 24 mai au vendredi 25 mai 2018

Le congrès annuel de l’Association des estimateurs et des économistes du Québec constitue un lieu de rencontre privilégié des professionnels de la construction. Tous les ans, estimateurs, économistes de la construction, architectes, ingénieurs, entrepreneurs, donneurs d’ouvrage et partenaires de l’industrie se retrouvent pour échanger sur les grands sujets d’actualité de la profession.

Présentations 2018

Chantale Germain, ing. Hydro Québec

Afin d’évaluer, de suivre et d’optimiser nos projets de construction, HQ s’est doté d’une application qui permet de recueillir en temps réel les informations détaillées du chantier. Les efforts de la main d’œuvre, des équipements et des matériaux sont structurés à l’intérieur d’une application mobile selon un découpage de travaux représentatif de nos besoins de gestion. Depuis 2009, environ 50 000 nouveaux rapports par année viennent nourrir la base de données.

  1. Le traitement de ces données renforce la précision et l’estimation de nos projets. À toutes les phases de projets, de meilleures décisions sont prises grâce aux meilleures prévisions obtenues.
  2. L’administration de contrat, la gestion des changements gagnent en efficacité et précision.
  3. La valeur acquise donne l’information pour être proactive lors de la réalisation du projet.
  4. Le traitement des réclamations est facilité par la connaissance des données réelles du terrain.
  5. Finalement, la rétroaction de chantier bâtit le patrimoine de connaissances de l’organisation.

Télécharger la présentation

Pierre Barrieau, M.Sc., UQÀM 

Les tramways ont circulé dans les rues de Québec de 1863 à 1948. Depuis, une multitude de projets de transports collectifs ont été proposés. En 2018, l’Administration Labeaume, appuyée par le Gouvernement Couillard a déposé le projet de réseau structurant de transport en commun. Ce projet n’est en fait que la dernière itération des projets qui se sont succédé depuis plusieurs décennies. Cette présentation fera un panorama historique des projets de transports collectifs et routiers, réalisés ou non, de la région de Québec.

Télécharger la présentation

 Jean-François Côté, Ph.D. Chimiste, Soprema

Les codes énergétiques évoluent et plusieurs commencent à exiger l’utilisation d’isolation continue. Il peut parfois être difficile de concevoir un bâtiment en respectant une telle exigence. Ceci étant dit, l’utilisation d’isolation continue est une des méthodes les plus efficaces de réduire l’impact des ponts thermiques. Par le fait même, la performance thermique de l’assemblage s’en trouve améliorée.
Une série d’assemblages de murs extérieurs (non résidentiels) a été évaluée par simulation thermique en fonction des exigences des codes énergétiques pour les zones climatiques 4 à 8. Les résultats de ces simulations permettent de quantifier l’impact de la présence de ponts thermiques et de la quantité d’isolant (autant dans la cavité que comme isolant continu) sur la performance des assemblages. Ils permettent aussi de confirmer la réelle contribution de l’isolant selon sa position dans l’assemblage.
Pour les assemblages les plus communs et ceux qui procurent des performances plus élevées, une comparaison sommaire des coûts budgétaires sera présentée.

Télécharger la présentation

Yves-Thomas Dorval, Président-directeur général, Conseil du Patronat du Québec

La révolution numérique affecte tous les secteurs de l’économie entrainant une mutation profonde des pratiques. Permettant d’améliorer la productivité, les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont devenues un incontournable pour tous les secteurs industriels qui doivent s’adapter pour rester compétitifs.
De tous les secteurs industriels au Québec, l’écosystème qui gravite autour de la construction constitue le 4e en importance. L’apport consolidé des secteurs de la construction au Québec représente 22,4 milliards $ en PIB et 267 500 emplois directs, et crée des retombées économiques indirectes considérables, soit 12,9 milliards $ en PIB et 155 800 emplois à la grandeur du territoire. À cela viennent s’ajouter 8,3 milliards $ en PIB et 90 700 emplois induits par les dépenses des ménages.
Toutefois, ce secteur éprouve des difficultés au niveau de la productivité ralentissant ainsi le développement et mettant à risque la compétitivité de l’industrie. Les solutions qu’offrent les TIC et le numérique sont des moyens non négligeables d’augmenter la productivité pour l’ensemble de ce secteur économique.

Télécharger la présentation

Andrée De Serres, LL.L., MBA, Ph.D., Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier 

Que ce soit la modélisation, les maquettes 3D, le BIM, les nouveaux systèmes et équipements CVCA, les systèmes de domotique ou les systèmes de contrôle et de suivi de la performance d’un bâtiment intelligent, les objets connectés, les certifications et les mesures de bâtiment durable, ces innovations font dorénavant partie des enjeux et défis que doivent apprendre à maîtriser non seulement les concepteurs et les constructeurs mais aussi les gestionnaires d’immeuble.
Même si ces innovations favorisent un mode de gestion de plus en plus intégrée entre les différentes phases du cycle de vie d’un immeuble, certains défis doivent cependant être encore surmontés. Comment faciliter l’intégration entre les innovations utiles à la phase de conception/construction d’un bâtiment pour qu’elles deviennent aussi indispensables aux gestionnaires et autres intervenants à la phase d’exploitation d’un immeuble ? Comment intégrer véritablement ces innovations au concept de cycle de vie et de coût global d’un immeuble ?  Les innovations technologiques acquièrent souvent leur pleine valeur quand les pratiques de gestion et de valorisation viennent compléter le déploiement de l’innovation. L’exemple de l’implantation de la gestion de l’énergie dans les immeubles le démontre.

  

Jean-François Lapointe, Directeur solutions BIM, Construction Virtuelle et Technologies BIM ONE

Le secteur de la construction au Québec entre depuis peu dans une ère cruciale, celle des technologies numériques. Justifiés par le seul fait qu’au cours des dernières années, ce secteur économique encaisse des pertes de productivité, nos instances décisionnelles et intervenants de l’industrie ont dû réagir pour corriger le tir.  Parmi les stratégies identifiées et priorisées, l’approche BIM (building information modeling) en ressort grand vainqueur aux yeux de plusieurs.
Que vous soyez déjà en lien avec ce processus ou que vous prépariez votre organisation à son utilisation, il est primordial d’identifier vos bénéfices internes avant tout. Pour assurer la viabilité et faciliter l’acceptabilité de ce processus, il faut que votre organisation puisse en tirer profit rapidement.
Les économistes et les estimateurs de la construction peuvent profiter de plusieurs usages du BIM pour faciliter leur travail au quotidien, mais comment se préparer à ces changements, et par où commencer?  Cette conférence vous aidera à identifier et comprendre les enjeux ainsi qu’à mieux reconnaître l’importance d’une saine gestion de la donnée afin de maximiser vos bénéfices.

Télécharger la présentation

Carl Bodimeade, ing. – Vice-président directeur, Infrastructures, Hatch

Chaque communauté veut exploiter son intelligence ou faire les choses de façon plus intelligente. Les progrès de la technologie de l’information et les innovations en cours offrent de grandes possibilités de le faire. Cependant, pour que les programmes ne deviennent pas "de la technologie au service de la technologie", nous devons continuellement nous demander: "Quels sont les objectifs que nous essayons d’atteindre?".
La façon dont la technologie peut être utilisée pour faciliter la prestation de services aux citoyens et à d’autres intervenants sera illustrée à l’aide d’exemples provenant de toute l’Amérique du Nord et s’inspirant du récent Défi canadien de la ville intelligente. Certaines des opportunités et des défis dans la mise en œuvre des projets d’infrastructure intelligente seront examinés.

Télécharger la présentation

Michel Guévremont, ing., M.Sc.A, PSP, PMP, Hydro Québec

Hydro-Québec s’est récemment doté des simulations 4D pour illustrer la construction en mode virtuel pour ses nouveaux aménagements majeurs.  En plus du séquencement des travaux, les simulations récentes incluent les équipements de construction, les livraisons juste-à-temps, les déplacements d’équipements, l’entreposage ainsi que la distinction entre les différents corps de métier.
Les développements sont déployés pour plusieurs types de contrats : mécanique, électricité, architecture, groupes turbine-alternateurs, bétonnage et acier.  Les échéanciers utilisés peuvent être sommaires ou détaillés et autant de provenance du maitre-d’ouvrage que de l’entrepreneur. À date, le processus de la simulation 4D est pour information seulement. Récemment, 3D ViaTM Composer Player Pro a facilité la lecture et le partage de fichiers compacts et facilement transférables au bénéfice de la majorité du personnel des contrôles de projet.

Télécharger la présentation

Georges Rizkallah, Broccolini Construction

Les participants seront initiés aux drones et à leurs applications dans l’industrie de la construction :
Présentation des différents aspects législatifs issus de Transport Canada en termes d’utilisation, formation, exigences et certification.
Démontrer l’aspect innovateur et présenter les applications possibles des drones.
Comprendre les enjeux de cette technologie et pouvoir identifier quelles applications sont intéressantes  à explorer.

Télécharger la présentation

Paul Lewis, Doyen de la faculté de l’aménagement, Université de Montréal    

La conférence portera sur la mobilité et l’accessibilité dans les grandes villes et sur la relation entre les réseaux de transport et le territoire. Nous aborderons notamment l’évolution technologique des transports, et l’impact de cette évolution sur la mobilité et l’accessibilité dans les grandes villes, mais aussi sur le territoire.



 


Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.