Contactez-nous!




Congrès 2023 AEÉCQ

jeudi 16 novembre 2023 de 08:30 à 18:00 au vendredi 17 novembre 2023 de 08:30 à 16:00
Voir les dates/heures

Jeudi, 16 novembre 2023    08 h 30 à 18 h 00    Ajouter au calendrier Google    Ajouter au calendrier Outlook
Vendredi, 17 novembre 2023    08 h 30 à 16 h 00    Ajouter au calendrier Google    Ajouter au calendrier Outlook

aeécq congrès 2023
hôtel alt, montréal
16 et 17 novembre 

L'économie de la construction : Nouveautés et tendances

ÉVÉNEMENT COMPLET

Réservez votre chambre : AEECQ - Novembre 2023

Tarif de groupe sur demande : info@aeecq.org : 15% de rabais (minimum 4 personnes) 

**DATE LIMITE D'INSCRIPTION: 10 NOVEMBRE 2023
***ATTENTION: Passée cette date, aucune inscription ne sera acceptée***

HORAIRE

Jeudi le 16 novembre 2023 

8h00-8h30 Inscriptions (Foyers 1 et 2)
8h30-9h30 Conférence - 1  (Salle Rose-Fuchsia)
9h45-10h45 Conférence - 2  (Salle Rose-Fuchsia)
10h45-10h50 Allocution (Salle Rose-Fuchsia) - Mme Karine Boivin Roy - Adjointe gouvernementale à la ministre de l'Emploi
11h00-12h00 Conférence - 3  (Salle Rose-Fuchsia)

12h00-13h00 Dîner - Formule boîtes à lunch (Foyers 1 et 2)
13h00-14h00 Conférence - 4  (Salle Rose-Fuchsia)
14h15-15h15 Conférence - 5  (Salle Rose-Fuchsia)
15h30-17h00 Atelier - 1 (Salle Rose-Fuchsia)
17h00-18h00 Cocktail réseautage (Foyers 1 et 2)

Vendredi 17 novembre 2023 

7h30-8h15 - Inscriptions (Foyers 1 et 2)
8h15-9h15 Déjeuner-conférence (Salle Rose-Fuchsia)
9h45-10h45 Conférence - 6  (Salle Rose-Fuchsia)
11h00-12h00 Conférence - 7  (Salle Rose-Fuchsia)
12h00-12h30 Cocktail  (Foyers 1 et 2)

12h30-14h15  Allocutions et dîner (Salle Rose-Fuchsia)
14h15-15h30 Débat (Salle Rose-Fuchsia)
15h30-16h30 Cocktail de fermeture


 PROGRAMMATION

Jeudi 16 novembre / 8h30-9h30 Conférence - 1  (Salle Rose-Fuchsia)

Conférencier

Stéphane Godin
Chercheur, ing., M.ing. 
Centre de recherche d'Hydro-Québec

Co-présentateur

Chad Roy-Gauthier

L'impression 3D et la fabrication additive : généralités, état des lieux, tendances et perspectives "Une solution à plusieurs enjeux de l'industrie de la fabrication et de la construction"

Description

Les procédés d'impression 3D et de fabrication additive se développent et évoluent rapidement. Ils ouvrent la porte à des refontes complètes des façons de faire et à des designs novateurs que les procédés conventionnels ne peuvent permettre d'atteindre. Les domaines d'utilisation sont vastes et des opportunités d'applications et d'innovations sont à saisir pour développer et exploiter leur plein potentiel. Le domaine de la construction pourrait bénéficier de ces opportunités et innovations en participant activement au développement et à l'intégration de ces technologies.

Biographie

Après avoir obtenu un diplôme d'études collégiales en métallurgie du Cégep de Trois-Rivières, Stéphane a été embauché à l'Institut de Recherche d'Hydro-Québec en 1998 comme technologue en métallurgie. Un retour aux études à temps partiel, tout en travaillant à plein temps, lui a permis d'obtenir un baccalauréat en génie mécanique ainsi qu'une maîtrise avec spécialisation en matériaux et procédés de l'École de Technologie Supérieure. Depuis 2011, il est ingénieur, chercheur et chargé de projet dans le groupe « Dégradation et Comportement des Actifs » du même Institut.

Tout au long de sa carrière, Stéphane a travaillé dans des projets d'envergure qui ont touché différents composants des installations électriques. Depuis 2019, il dirige le projet innovation « Procédures et Méthodes novatrices de Réparation et de Réfection » qui vise à développer des technologies et des méthodes de réparation de la dégradation des turbines hydrauliques. Il a aussi mené de nombreuses études et expertises qui ont résolu des problèmes complexes.

Biographie

Détenteur d'un baccalauréat en génie civil et étudiant à temps partiel pour l'obtention d'une maîtrise en gestion de projet d'ingénierie, Chad a eu l'opportunité de travailler notamment auprès : d'un laboratoire, d'une firme de génie-conseil en gestion de projets et des unités d'affaires en collaboration avec le CRHQ (centre de recherche). Ses principales tâches actuelles au bureau de programme sont la captation des bénéfices dans les programmes et initiatives pour améliorer les façons de faire au sein de l'entreprise.


Jeudi 16 novembre / 9h45-10h45 Conférence - 2  (Salle Rose-Fuchsia)

Conférencière

Mayassa Slim, ing.
Gestionnaire Pré-Construction - Bâtiment Québec
POMERLEAU

La construction est en évolution, pourquoi ne pas choisir la préfabrication?

Description

Boudée pendant plusieurs années, la préfabrication présente aujourd'hui une solution sans équivoque pour plusieurs problèmes dans le domaine de la construction. Ce regain de popularité s'explique par l'inflation, la pénurie de matériaux et de main d'œuvre que nous vivions depuis déjà quelques années. La préfabrication se présente selon deux types, soient les « Systèmes non volumétriques 2D » et les « Systèmes Volumétriques 3D ». Chacune de ces méthodes a différentes applications, en plus d'avoir un impact sur l'échéancier de projet, la qualité de la construction, d'aider à réduire le gaspillage des matériaux et sans oublier son impact sur les coûts de construction avec une bonne planification.

Biographie

Mayassa Slim travaille dans le domaine de la construction et plus précisément en estimation de projets de construction depuis les 14 dernières années. Elle détient un diplôme de Génie Civil de l'École Polytechnique de Montréal, en plus d'être membre de l'AEÉCQ et de l'OIQ.

Mayassa Slim occupe le poste de Gestionnaire Pré-construction dans la Division Bâtiment chez Pomerleau. Ses fonctions comprennent la gestion d'équipes d'estimation, le lead de projets de diverses envergures et selon diverses modes de réalisation, en plus d'être responsable de projets d'innovation reliés à l'estimation.


Jeudi 16 novembre / 11h00-12h00 Conférence - 3  (Salle Rose-Fuchsia)

Conférencier

Gabriel Lefebvre, Associé
Chef de pratique, Litige commercial et de droit de la construction (Montréal)
Borden Ladner Gervais (BLG) - Avocats

Les modes de réalisation alternatifs des grands projets et leur application dans le contexte législatif au Québec

Description

Nous aborderons la popularité grandissante des modes alternatifs de réalisation de grands projets et leur application dans le contexte législatif québécois. 

Biographie

Gabriel Lefebvre est spécialisé en droit de la construction et sa pratique est principalement axée sur les réclamations d'entrepreneurs et les projets d'infrastructures. Il représente et conseille des propriétaires, des entrepreneurs, des sous-traitants, des sociétés de cautionnement et des assureurs en ce qui a trait aux questions qui touchent tous les aspects de l'industrie de la construction et de la responsabilité professionnelle des architectes et des ingénieurs.

 


Jeudi 16 novembre / 13h00-14h00 Conférence - 4  (Salle Rose-Fuchsia)

Conférenciers

Jacynthe Audette
Directrice générale, Projets d'immobilisation et infrastructures
PwC

Rosemarie Bégin
Directrice principale, Économie et politiques publiques
PwC

Sean Boyer, ing.
Vice-président pré-construction, Régions de Montréal, Québec et Ottawa
POMERLEAU

Vers une nouvelle approche contractuelle en réponse à l'inflation dans l'industrie de la construction 

Description

L'industrie de la construction est confrontée depuis l'année 2020 à une volatilité importante du prix des composantes nécessaires à la réalisation des projets. À cela s'ajoutent la pénurie de main-d'œuvre actuelle et future et l'important carnet de commandes des entrepreneurs et des sous-traitants pour de grands projets d'infrastructures dans les prochaines années. Dans le cadre de contrats à prix forfaitaire, cette situation contribue à accroître, d'une part, les risques pour les entrepreneurs et, d'autre part, les primes de risques incluses dans les propositions soumises aux donneurs d'ouvrage. Pomerleau inc. (Pomerleau) et PricewaterhouseCoopers s.r.l./s.e.n.c.r.l. (PwC) se sont associés afin de proposer un cadre de référence pour la mise en place d'un mécanisme d'ajustement des prix dans les contrats à prix forfaitaire. Les grandes lignes de ce mécanisme seront présentées.

Biographie

Jacynthe est directrice générale dans le groupe Projets d'immobilisation et infrastructures de PwC à Montréal. Elle compte plus de vingt ans d'expérience en services-conseils financiers acquise dans le domaine des infrastructures au Québec et à l'étranger, notamment dans de nombreux projets ferroviaires et portuaires parrainés par la Banque mondiale. De retour au Québec, Jacynthe s'est jointe à l'équipe de PwC, où elle accompagne les donneurs d'ouvrages du secteur public et privé, ainsi que les joueurs de l'industrie, dans la planification, l'approvisionnement, la réalisation et l'exploitation de grands projets d'infrastructures. Pour ce faire, elle applique ses solides connaissances en analyses financières et stratégiques, en processus d'appels d'offres, en structuration et en négociation d'ententes contractuelles, en levée de financement, en analyse de risques et en gestion de programmes et de projets d'envergure dans des domaines aussi variés que le transport, l'énergie, l'immobilier, la santé et les infrastructures sociales. Jacynthe a participé à plus de 30 projets d'infrastructure majeurs impliquant des modes de réalisation et de financement innovants.

Biographie

Rosemarie est directrice principale au sein de la pratique Économie et politiques publics de PwC à Montréal. Elle détient près de 10 ans d'expérience à titre d'analyste économique. Elle se spécialise notamment sur l'évaluation des impacts socio-économiques des grands projets d'investissements ou de politiques publiques. Au cours de sa carrière, elle a eu l'opportunité de travailler sur plusieurs projets liés aux grands projets d'infrastructure et de l'industrie de la construction, notamment sur des sujets touchant l'inflation, la main-d'œuvre et les impacts économiques. 

Biographie

Sean Boyer travaille dans le domaine de la construction et plus particulièrement en estimation et en économie de la construction depuis plus de 25 ans. Sean Boyer occupe le poste de vice-président pré-construction chez Pomerleau. Dans le cadre de ses fonctions, il dirige les équipes d'estimation, supervise la recherche et le développement des différentes technologies liées à l'estimation, est responsable des statistiques d'estimation et supervise la collecte de données historiques sur les coûts de construction. Il est devenu ces dernières années une référence en matière de suivi de l'inflation dans le secteur de la construction. Il est également l'auteur des rapports trimestriels sur les tendances des marchés produits par Pomerleau.


Jeudi 16 novembre / 14h15-15h15 Conférence - 5  (Salle Rose-Fuchsia)

Conférencière

Andrée De Serres
Professeure et Titulaire de la Chaire Ivanhoé Cambridge d'immobilier, École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal
Chaire Ivanhoé Cambridge d'immobilier, École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal

Les enjeux climatiques et leurs impacts en immobilier

 Description

 La transformation vers l'immobilier durable est manifeste depuis deux décennies. Les nombreux progrès réalisés grâce aux avancées des connaissances et aux innovations technologiques, managériales et financières ont été utiles, mais demeurent insuffisants et trop lents face à l'urgence climatique et à l'accélération des catastrophes naturelles. Pour accélérer le rythme du changement, de nombreuses juridictions, notamment les 27 pays de l'Union européenne et la Californie, ont adopté de nouvelles politiques plus exigeantes dans le but d'atteindre rapidement la neutralité carbone. Les gouvernements ne sont pas les seuls à être plus exigeants. Les investisseurs, les financiers et les assureurs alignent leurs attentes dans la même mouvance. En conséquence, l'immobilier est un des secteurs d'activités les plus touchés. L'imposition de seuils minimaux à atteindre relativement aux estimations des GES de portée 1, 2 et 3 des actifs immobiliers bouleverse les façons de faire traditionnelles des propriétaires et les obligent à adopter une approche de cycle de vie. Ils doivent de plus intégrer dans leurs modes de gestion et de gouvernance de bonnes pratiques leur permettant de démontrer qu'ils gèrent efficacement les impacts environnementaux, sociaux et économiques générés par leurs actifs sur leur écosystème. Les acteurs de l'immobilier doivent donc apprendre rapidement à s'adapter et à gérer le risque d'obsolescence de leurs actifs.

Biographie

Andrée De Serres, LL.L., MBA, Ph.D.
Andrée De Serres est professeure titulaire à l'École des sciences de gestion de l'Université du Québec à Montréal (ESG UQAM). Elle est titulaire de la Chaire Ivanhoé Cambridge d'immobilier et directrice de l'Observatoire et centre de valorisation des innovations en immobilier (OCVI2).

Avocate de formation, elle détient un MBA et un doctorat en administration (Ph.D.), spécialisé en gestion de la technologie et en finance. Elle a aussi été professeure invitée à l'Université Paris Dauphine et dans plusieurs autres universités françaises. Andrée De Serres a dirigé́ et continue de diriger de nombreux étudiants aux cycles supérieurs au Québec et en France. Elle a cumulé au cours de sa carrière de multiples réalisations académiques et professionnelles incluant de nombreuses publications, communications et productions audiovisuelles dans le domaine de la gouvernance, de la gestion des risques et de l'investissement.

Ses travaux abordent l'évolution des concepts de gouvernance, de gouvernance climatique, d'enjeux ESG, de responsabilité fiduciaire, de responsabilité sociale, de gestion des risques, de l'investissement responsable, de l'immobilier durable, de la gestion des impacts sociaux, environnementaux et économiques, appliqués tant aux entreprises qu'aux institutions financières et investisseurs évoluant notamment dans les secteurs de l'immobilier et des infrastructures.


Jeudi 16 novembre / 15h30-17h00 Atelier - 1  (Salle Rose-Fuchsia)

Développement du BIM 5D au Québec

Présentateurs

Steeve Lamontagne, ECCQ
Économiste de la construction (Certifié AEÉCQ)
Directeur Estimation
EBC

Biographie

Fort d'une longue expérience professionnelle débutée en 2003 comme estimateur en bâtiment, sur de vastes projets résidentiels, commerciaux, institutionnels et industriels, M. Steeve Lamontagne occupe aujourd'hui le poste de Directeur Estimation Bâtiment pour le Québec, chez EBC inc.

Depuis son arrivée en 2014, M. Lamontagne s'investit dans les initiatives d'optimisation des processus afin de déployer des solutions créatives et innovantes et assurer la compétitivité de l'entreprise. Il se distingue par sa rapidité et sa précision d'analyse et d'estimation pour déterminer les points critiques d'une soumission et être préparé à toute éventualité.

Maîtrisant toutes les composantes du rôle de chef d'estimation, il applique une philosophie LEAN sur les dossiers en canalisant les efforts de son équipe sur les éléments ayant une valeur ajoutée. Ce sont ses capacités et talents indéniables qui lui ont permis de gravir les échelons de la profession et d'être accepté comme membre de l'Association des estimateurs et des économistes de la construction du Québec (AEÉCQ), à titre d'économiste de la construction en 2022.

Erik Poirier, PhD
Professeur
École de technologie supérieure (ÉTS)

Biographie

Erik Poirier est professeur au département de génie de la construction de l'École de technologie supérieure (ÉTS) à Montréal. Il dirige le Groupe de recherche en intégration et développement durable en environnement bâti (GRIDD). Le professeur Poirier est titulaire d'un baccalauréat en architecture de l'Université Laval, ainsi que d'une maîtrise et d'un doctorat en génie de la construction de l'ÉTS. Il a complété son stage postdoctoral au laboratoire BIM TOPiCS de l'Université de la Colombie-Britannique. Il se spécialise dans les initiatives de transformation numérique dans l'industrie des actifs bâtis, ayant publié plusieurs articles sur le processus d'adoption et d'implantation du BIM, particulièrement au sein des petites et moyennes entreprises (PME). Il se spécialise également dans l'intégration et l'optimisation des flux d'information à travers les chaînes de valeur dans l'industrie des actifs bâtis, ainsi que dans la gestion du cycle de vie de l'information et la normalisation des pratiques numériques dans le secteur des actifs bâtis.

Depuis 2021, le professeur Poirier agit en tant qu'expert en contenu et chercheur principal pour le développement et la mise en œuvre de la feuille de route BIM du gouvernement du Québec. Il soutient également le gouvernement fédéral canadien, la Société québécoise des infrastructures et le Ministère des Transports et de la Mobilité durable dans leurs processus de mise en œuvre du BIM. Erik a beaucoup travaillé dans l'industrie de la construction, cumulant plus de 20 ans d'expérience à travers le Canada. Il est actuellement président du Groupe BIM du Québec, membre du conseil d'administration de buildingSMART Canada et président du comité miroir ISO TC 59/SC13 du Conseil canadien des normes.

Steve Tremblay
Directeur - Direction du déploiement des pratiques intégrées BIM-PCI
Société québécoise des infrastructures (SQI)

Steve Tremblay, directeur des pratiques intégrées BIM et PCI à la SQI

Diplômé d'une formation en architecture en 1998, le parcours professionnel de M. Tremblay a toujours été guidé par une recherche constante d'amélioration des pratiques. Au cours des 25 dernières années, M. Tremblay a développé une expertise unique liée aux pratiques intégrées BIM et PCI. Son parcours l'a mené à se joindre à la Société québécoise des infrastructures (SQI) en 2010, où il agit maintenant à titre de Directeur des pratiques intégrées BIM et PCI.

 M. Tremblay est l'instigateur du déploiement du BIM à la SQI et gère aujourd'hui une équipe d'experts dédiés au développement et à l'intégration des approches collaboratives aux pratiques de réalisation et de gestion des infrastructures publiques gérées par la SQI.

M. Tremblay est également responsable du Comité de coordination de la Feuille de route gouvernementale pour le BIM. Le rôle de ce comité est d'assurer le maintien d'une synergie autant entre les donneurs d'ouvrage publics impliqués, qu'avec tous les acteurs de l'industrie de la construction du Québec. 


Vendredi 17 novembre / 8h15-9h15 Déjeuner-conférence (Salle Rose-Fuchsia)

Risques sur les projets industriels et leçons apprises

Description

À venir.

Conférenciers

Frédéric Boisvert, ECCQ, ECC
Économiste de la construction (certifié AEÉCQ)
Associé | Directeur de la planification, estimation et contrôle de coût
Strategia Conseil Inc.

Biographie

M. Boisvert compte près de vingt ans d'expérience dans le secteur des projets de construction. Au cours de sa carrière, il a œuvré dans les secteurs industriels, miniers, énergie ainsi que dans le secteur du bâtiment. M. Boisvert est spécialisé en estimation et contrôle des coûts de construction. Les expériences acquises confèrent à M. Boisvert des compétences pluridisciplinaires.

M. Boisvert possède la certification d'économiste de la construction du Québec (ÉCCQ) de l'Association des estimateurs et des économistes de la construction du Québec (AEÉCQ) et il est estimateur certifié (ECC) par l'Institut canadien des économistes en construction. Il détient également la certification CanBIM P1 du Conseil canadien du BIM.


Au cours des dernières années, M. Boisvert a été appelé à agir comme expert-conseil sur certains dossiers légaux, et même collaborer avec les autorités du Bureau de la Concurrence du Canada, pour l'analyse d'une cause en matière de collusion.

Par ailleurs, M. Boisvert occupa la fonction d'estimateur mécanique chez un entrepreneur important, spécialisé principalement en mécanique et en électricité. Il a acquis de solides connaissances en mécanique du bâtiment, en travaux civils et également en électricité.

M. Boisvert a travaillé plusieurs années pour des entrepreneurs en construction et acquis un savoir-faire directement en chantier. M. Boisvert a également participé à des études de faisabilité pour des projets majeurs, miniers notamment, comme estimateur principal partout au Canada et ainsi que sur des projets internationaux. Il travailla sur des projets majeurs comme estimateur principal, notamment sur un projet en Sierra Leone et un autre au Pérou. Fait à noter, il a œuvré sur l'étude d'un projet, d'une envergure record de 14 milliards de dollars canadiens.

Au cours des dernières années, M. Boisvert a été affecté en tant qu'estimateur principal, entre autres, sur de grands projets industriels et institutionnels. M. Boisvert a piloté l'estimation du projet de modernisation du Stade et conformité avec les exigences de la FIFA complétées en 2019. Il est estimateur principal consultant des projets notamment chez Suncor Énergie (raffinerie de Montréal-Est).

Patrick Desjardins
Estimateur de projet | Analyste de revues indépendantes
Contrôle de projet - Industrie Lourde
CAPEXA

Biographie

M. Desjardins compte près de vingt-neuf ans d'expérience dans le domaine de l'estimation de projets de construction. Sa carrière a été presque entièrement faite dans l'une des plus grandes firmes d'ingénierie-construction au Canada. Il a fondé il y a maintenant près de deux (2) ans sa propre compagnie de services d'estimation et de revues indépendantes qui est CAPEXA Inc.

Sa carrière a originalement débuté comme estimateur junior durant une période de 5 ans dans le domaine de l'estimation de la mécanique de bâtiment reliée au domaine institutionnel et infrastructures médicales tels que des réfections ou agrandissements d'hôpitaux, de CHSLD, de laboratoires pharmaceutiques et de centres de recherche universitaires. Le domaine où il œuvrait s'est transporté peu à peu vers des projets industriels légers tels que des usines de filtration et d'épuration municipales, de stades de sports ainsi que certaines usines manufacturières.

Au cours des 10 années suivantes, la carrière de M. Desjardins a pris son envol dans le domaine de l'industrie lourde en devenant tour à tour estimateur intermédiaire et sénior surtout dans le domaine pétrochimique et gaz. Différents projets l'ont emmené à travailler sur des projets en mode IAGC, IAC (Clé en mains) & équipes intégrées. Les types de projets concernaient des raffineries de pétrole, des usines d'éthanol, des usines de transformation de matières plastiques à base de produits pétrochimiques, de terminaux de regazéification de gaz naturel (GNL). Cette période a aussi été un long apprentissage d'autres disciplines tel que le civil, béton architecture et structure pour ces projets d'industrie lourde. M. Desjardins a eu la chance de parfaire son apprentissage auprès de mentors de premiers niveaux.

Depuis les 14 dernières années, il est devenu un estimateur principal de projet et a eu sous sa responsabilité pour plusieurs études de projet des équipes d'estimateurs de disciplines pour mener à bien des estimations de tous les niveaux. La responsabilité d'analyser le travail fait par ses collègues, évaluer les indirects de projet et de documenter les différents faits saillants des estimations produites dans plusieurs bases d'estimation. Ces 14 dernières années ont été dédiées à l'estimation de projets miniers, mais plus particulièrement dans le domaine des usines de transformation minière, d'installations de manutention de minerai portuaires et d'infrastructures de mines.

M. Desjardins a eu la chance de toucher à plusieurs types de projets et commodités diversifiées durant cette période. Il a eu la chance de travailler sur des projets d'or, de fer (Extraction et transformation primaire hématite & magnétite), de bauxite, de nickel, de niobium, da potasse, de phosphate, de raffineries d'alumine, de parc à résidus, des usines de transformation de pyrométallurgie pour les le zinc, l'aluminium, les fours électriques EAF pour boulettes de fer DRI.

Il a aussi su développer une expertise en revue et analyse d'estimations tierce partie pour des Clients qui désiraient faire valider leurs propres estimations faites par des bureaux de consultants ou firmes d'ingénierie.

Il a travaillé sur des projets dans plusieurs pays au monde lui permettant d'analyser les productivités de main-d'œuvre et les coûts par région.

Sylvain Descombes, ing. / P. Eng.
Expert Conseil & Directeur de projet principal / Énergie et ressources
CIMA+

Biographie

M. Sylvain Descombes est un ingénieur mécanique diplômé de l'Université Laval qui a consacré plus de deux décennies à l'industrie minière.

Son parcours professionnel l'a amené à travailler dans divers rôles au sein de Québec Cartier/ArcelorMittal pendant près de 20 ans, où il a acquis une solide expérience dans l'industrie minière. Il a eu la chance de contribuer à des projets importants, tels que l'expansion de la mine du Mont-Wright et le projet au Libéria, ce qui lui a permis de développer ses compétences en gestion de projet et en ingénierie. À son retour au Canada, il a occupé la fonction de Directeur des Projets Stratégiques & Technologies, démontrant ainsi sa polyvalence et sa capacité à piloter plusieurs projets en simultanés ainsi que des initiatives complexes.

En 2019, M. Descombes a élargi son champ d'expertise en rejoignant la jeune équipe de Nouveau Monde Graphite en tant que Vice-Président - Mine et Concentrateur Matawinie.

Fort de son expertise, il a rejoint CIMA+ en septembre 2021 en tant qu'Expert Conseil & Directeur de Projet Principal, se concentrant sur les grands projets du marché canadien des mines et métaux.
Cette nouvelle étape de sa carrière lui permet de mettre à profit son expertise au service de la création de valeur en support aux nombreux projets émergents et de prouver sa passion pour cette industrie.                                                                                                                                                                            


Vendredi  17 novembre / 9h45-10h45 Conférence - 6  (Salle Rose-Fuchsia )

Conférenciers

André Lavoie, ECCQ, ASC, C. Dir.
Économiste de la construction (certifié AEÉCQ)
Conseiller-Cadre
Société québécoise des infrastructures (SQI)

Modes alternatifs

Description

Depuis plusieurs années, l'expression ''mode alternatif '' est à la mode, on en parle, on en discute, à plusieurs égards on improvise, on croit tout savoir, mais sommes-nous réellement prêts ?

On a tenu des conférences, des colloques, des ateliers, des événements, réalisé des projets, mais que pouvons-nous en retirer après quelques années ?

Le contenant, vous le connaissez, mais que pouvez-vous dire après l'avoir vécu de l'intérieur ?

Dans cette conférence on fera le tour des coulisses de ce mode tant à la mode ! 

Biographie

À venir.








Julie D. Gagnon, avocate
GAGNON INFRA

Julie Gagnon est membre du Barreau du Québec, détient un baccalauréat en droit civil de l'Université Laval, un baccalauréat en common law de l'Université Western Ontario et une License spéciale en droit Européen de l'université Libre de Bruxelles.

Elle a pratiqué 20 ans en fusion, acquisitions et intégration d'entreprises avant de se joindre à la Société québécoise des infrastructures où elle a dirigé pendant 10 ans le développement de stratégies commerciales et d'approvisionnement de projets en modes alternatifs. Elle y a notamment piloté le développement du mode conception-construction progressif.

Julie est de retour en pratique privée depuis le printemps dernier et continue d'agir pour les grands donneurs d'ouvrage d'infrastructure publique. Son parcours et sa curiosité pour « toutes disciplines connexes » l'amène à agir non seulement comme avocate mais comme intégratrice d'expertises. Elle fait partie des acteurs présentement engagés dans la transformation de l'industrie de la construction vers des modes de réalisation, pratiques et contrats collaboratifs.


Vendredi 17 novembre / 11h00-12h00 Conférence - 7  (Salle Rose-Fuchsia )

Conférenciers

Stephan Doré, ing., ECCQ
Économiste de la construction (certifié AEÉCQ)
Directeur principal - Construction
Associé sénior / Infrastructure
Hatch

Alain Gendreau, ing.
Chef du secteur de l'estimation et du suivi des coûts
Direction de la gestion des projets routiers
Ministère des Transports et de la Mobilité durable

La formation: un incontournable soutien à la compétence

Description

Nous sommes tous d'accord, l'estimateur de la construction est un acteur important et doit être au cœur de la planification des investissements privés et publics. Au cours des dernières années, l'évolution rapide des conditions de marchés dans le domaine des infrastructures de transports ont mis à l'avant-plan plusieurs enjeux dont notamment, les limitations de l'utilisation des données historiques, le besoin de renforcir l'expertise en estimation dans un contexte de rareté de la main-d'œuvre qualifiée et l'absence de programme de formation adapté au génie civil, volet infrastructures de transports. Dans ces conditions il apparaît impératif que les principaux acteurs de ce domaine d'activité (donneurs d'ouvrages, firmes-conseils, entrepreneurs et L'AEÉCQ) collaborent au développement d'un programme de formation Québécois en estimation de la construction. Ce programme doit adresser les méthodes de travail, les taux de production (équipes types et principaux équipements), les facteurs d'influences ainsi que les bonnes pratiques quant à la production des documents justificatifs. À plus long terme, le développement d'une formation complémentaire visant les « Économistes de la construction » sera requis.

Finalement, il est important de considérer la démarche conjointe en cours entre l'AEÉCQ et l'ordre des évaluateurs agréés du Québec, visant une reconnaissance professionnelle des estimateurs de la construction et ultimement des économistes de la construction.

Le but ultime de toute cette démarche est de soutenir le développement et le renforcement des compétences et connaissances des estimateurs et économistes de la construction afin d'assurer une juste reconnaissance du rôle et des responsabilités de ceux-ci.

Cette présentation s'inscrit dans le cadre du mandat de soutien au renforcement de l'expertise en estimation des coûts de construction des projets routiers, confié à l'AEÉCQ.

Biographie

Stephan Doré a été président de l'AEÉCQ de 2018 à 2021. Il agit actuellement comme représentant de l'association auprès du Ministère des Transports et de la Mobilité durable dans le dossier portant sur l'analyse des processus touchant l'estimation et l'économie de la construction, mais également sur les besoins en compétences et formations nécessaires pour remplir adéquatement le rôle de spécialiste des coûts.

Stephan Doré est un ingénieur civil et Économiste de la construction possédant 42 ans d'expérience qui font de lui un atout important pour ses clients, principalement lors de l'établissement des budgets, de la supervision et du support durant la phase de construction de projets. Son approche proactive en phase de la conception et pendant la réalisation de travaux fait en sorte de limiter les risques de dépassement de coûts ou de réclamation.

Membre de l'Association des estimateurs et des économistes de la construction du Québec, il est à même d'effectuer un suivi de l'évolution des coûts des travaux de même que la réalisation d'une évaluation indépendante des montants pouvant être exigés tant au bénéfice des donneurs d'ouvrages que des entrepreneurs. Son approche impartiale permet à nos clients de réaliser des travaux sans dépassement de coûts ou de retards indus sur les travaux.

Ses connaissances étendues en matière d'ingénierie civile ont été acquises notamment par le biais de multiples projets réalisés dans les secteurs de la construction municipale, en maritime et en travaux routiers majeurs, en qualité d'entrepreneur général et spécialisé. Cette forte expérience de terrain confère à M. Doré une vision orientée vers la réalisation lors de la conception, mais également une excellente capacité à anticiper et à dénouer les crises et autres situations pouvant potentiellement dégénérer en réclamation, lors de la réalisation des travaux.

M. Doré a participé à plusieurs projets d'envergure et a également développé une grande expertise en génie civil lors de travaux de réfection et de réaménagement d'infrastructures. Ses habiletés en gestion s'accompagnent d'une compétence remarquable en matière de relation avec les clients.

Biographie

M. Alain Gendreau est un ingénieur cumulant plus de 30 ans d'expérience dans la planification, la conception et l'estimation de projets de génie civil. Dans sa carrière, il a œuvré dans le secteur privé et le secteur parapublic et a rejoint, en 2008, l'équipe du ministère des Transports et de la mobilité durable.

Au sein du Ministère, M. Gendreau participe à l'évolution des pratiques en gestion des coûts et des risques. Chef du secteur de l'estimation et du suivi des coûts depuis 2011, il coordonne le travail d'une équipe responsable du Système de suivi des contrats de construction, comptabilisant annuellement, de façon détaillée, des investissements de plus de 1,5 milliard de dollars en moyenne. Il coordonne aussi une équipe d'estimateurs en construction (certifié AEÉCQ), responsable du plan de renforcement de l'expertise en estimation, dont l'objectif est la consolidation et l'évolution des pratiques du Ministère.


Vendredi 17 novembre / 14h15-15h30 DÉBAT - (Salle Rose-Fuchsia)

DÉBAT

L'innovation dans l'industrie de la construction et ses avantages sur la productivité
 

Notre animateur/modérateur

Patrick Vallerand, ing., MBA, PMP, ECCQ, PA LEED
Économiste de la construction (certifié AEÉCQ)
Président-Associé principal
Strategia Conseil inc.

Nos panélistes

Sean Boyer, ing.
Vice-président pré-construction, Régions de Montréal, Québec et Ottawa
POMERLEAU

Biographie

Sean Boyer travaille dans le domaine de la construction et plus particulièrement en estimation et en économie de la construction depuis plus de 25 ans. Sean Boyer occupe le poste de vice-président pré-construction chez Pomerleau. Dans le cadre de ses fonctions, il dirige les équipes d'estimation, supervise la recherche et le développement des différentes technologies liées à l'estimation, est responsable des statistiques d'estimation et supervise la collecte de données historiques sur les coûts de construction. Il est devenu ces dernières années une référence en matière de suivi de l'inflation dans le secteur de la construction. Il est également l'auteur des rapports trimestriels sur les tendances des marchés produits par Pomerleau.

Roger-Bruno Richard, architecte et professeur titulaire
École d'architecture
Faculté de l'aménagement
Université de Montréal

Roger-Bruno RICHARD est détenteur d'une Maîtrise professionnelle en Architecture de l'Université de Californie à Berkeley et membre de l'Ordre des architectes du Québec (OAQ). Il est présentement professeur titulaire à l'École d'architecture de l'Université de Montréal, dont il fut le Directeur pendant dix ans (1989-99).

Ses activités de R&D portent sur le recours aux stratégies et technologies de l'industrialisation afin de rendre l'architecture de qualité accessible au plus grand nombre et adaptable aux changements sans démolition. Auteur de quatre systèmes constructifs de type « Noyaux Porteurs », il a réalisé des bâtiments solaires passifs et développé des projets résidentiels à grande échelle en Asie, Afrique, et Amérique du Nord.

Sa classification des systèmes constructifs industrialisés a été diffusée à l'échelle internationale par les publications clefs et lors des conférences de pointe dans le domaine.

Roger a été chercheur invité à l'Université de Hong Kong en 2015-16 et à l'Université de Tokyo en 2007 en vertu d'un Research Fellowship de la Japan Society for the Promotion of Science (JSPS). Il a enseigné à l'Université Laval (1971-76) de même qu'à l'Université McGill à temps partiel (1975-89). Il a également été professeur invité à l'Université de Chongqing et à l'Université Waseda de Tokyo ainsi que Visiting Scholar à l'Université Polytechnique de Hong Kong.

Daniel Drouin
Allié stratégique en réalisation projet collaborative
DROUIN Consultants

Chef de file reconnu dans la communauté des modes collaboratifs au Canada avec plus de 35 ans dans le domaine de la construction, donc 20 ans en Gestion de Projet, auprès des fournisseurs, entrepreneurs spécialisés, entrepreneurs généraux et comme représentant chez le donneur d'ouvrage.

Daniel a eu l'opportunité d'implanter des systèmes d'amélioration continue tels qu'ISO 9000 ainsi que des outils et des cultures collaboratives dans plus de 50 organisations à travers le Canada.

Depuis 2013, Daniel a participé à différent niveau dans plus d'une dizaine de projet en mode collaboratif, mais plus particulièrement en RPI.

Ce qui l'a amené aujourd'hui à être un conseiller stratégique dans les processus collaboratifs depuis les 4 dernières années, responsable de la facilitation d'une suite de services-conseils pour les clients axés sur la collaboration, et responsable du développement des équipes multidisciplinaires de ses clients en fournissant une orientation et un pilotage de projet par le biais d'ateliers ciblés, de modules de formation, de choix d'outils, de développement de processus collaboratifs et d'exécution de contra

Président de l'alliance de la réalisation de projet intégrée – IPDA, une association canadienne à but non lucratif qui focus sur la sensibilisation des modes collaboratifs.

Steve Chagnon, ing.
Directeur Efficacité des projets de construction et réfection
Groupe Exploitation et infrastructures
Hydro-Québec

Steve Chagnon, ing.

Steve Chagnon est ingénieur électrique diplômé de Polytechnique Montréal et directeur Efficacité des projets de construction et réfection chez Hydro-Québec dans le groupe Exploitation et infrastructures.  Il détient plus de 20 ans d'expérience dans les grands projets du réseau électrique.  D'abord comme concepteur de transformateur de puissance dans le domaine manufacturier au début de sa carrière puis ensuite en expertise technique et en gestion de projet chez Hydro-Québec.  Actuellement, pour les projets de construction et réfection de l'entreprise, il intègre l'ensemble des activités d'estimation, il assure la mesure de la performance des projets, il orchestre les initiatives d'améliorations et d'innovation et il veille à ce que les meilleures pratiques en gestion de projet soient transposées dans l'organisation. Son objectif est de mettre en place, en équipe avec l'ensemble des parties prenantes, les conditions gagnantes pour permettre la réalisation de l'important volume de projets nécessaires à la transition énergétique du Québec.

 

 

nouveau!
Congrès 2023 AEÉCQ


Retour